Etudes scientifiques

Des études scientifiques sont menées depuis janvier 2021 sur le périmètre de la réserve. 

Tout d’abord avec deux groupes d’étudiants en BTS gestion et protection de la nature du Lycée agricole Olivier de Serres (Aubenas) travaillent sur deux projets tutorés (inventaire de la biodiversité et étude de la vasque de la source de Regourdet). 
Plusieurs étudiants stagiaires ont aussi travaillé sur différents inventaires sur la réserve encadrés par des membres de notre conseil scientifique. 


Point au 20/12/21 sur les études scientifiques menées cette année.
 

Les découvertes se succèdent ces derniers mois au niveau de la réserve de biodiversité Fiber Nature.
Les étudiants stagiaires et les spécialistes venus sur le terrain ont permis d'identifier différentes espèces remarquables qui indiquent la bonne qualité des milieux présents dans la réserve. Ces inventaires ont tout particulièrement concerné les espèces floristiques avec des prospections du botaniste Simon Contant et de l'étudiante Katlyne Carreira.
 
Trois espèces présentent des enjeux, du niveau local au niveau national. La plus notable est Hedysarum boveanum (le Sainfoin d’Europe) jusque-là répertoriée seulement dans une quinzaine de communes en France, et considérée comme menacée d’extinction. Ensuite, une belle population d’une plante discrète et peu courante, Chenopodium vulvaria (le Chénopode fétide).
Enfin une petite mousse, le Bryum moravicum, qui fuit d’ordinaire le climat méditerranéen mais qui trouve ici refuge dans quelques lieux abrités de la sécheresse estivale. 

Les espèces faunistiques ont aussi fait l'objet d'inventaires. Cyprien Chirossel, alors en service civique dans l'association Païolive, a pu identifier une riche diversité avec plusieurs dizaines d'espèces d'insectes à l'intérieur du périmètre de la réserve ou à proximité dont plusieurs inscrites sur la Liste rouge nationale des espèces menacées. 
A cela on peut aussi ajouter la présence fort probable d'une Bathynelle endémique, autrement dit présente que dans le monde que dans ce secteur, découverte par Philippe Leclerc. 
L'ornithologue Maxim Gallicé a quant à lui pu déjà identifier une quarantaine d'espèces d'oiseaux dont le vautour fauve qui survole régulièrement cette zone de la montagne de la Serre. 

En dehors des espèces remarquables, la mosaïque d'habitats présents sur la douzaine d'hectares de cette réserve fait de ce site naturel un bon représentant de cette biodiversité dite "commune", souvent négligée et en voie de raréfaction mais qui mérite pourtant toute l'attention des naturalistes. 

Les inventaires vont se poursuivre ces prochains mois afin de compléter ces listes. 

Revue de presse de nos sorties scientifiques :

 - "Une sortie scientifique dans la réserve de Fiber Nature" Article Dauphiné 26/06/2021
- "De belles découvertes dans la réserve Fiber Nature" Article Dauphiné 24/12/21
- Article lettre de Païolive

 

Orchis Militaris 


 

Hedysarum 


Sortie